Musée national de Kyôto

Écrit par  Nov 22, 2016

Le musée national de Kyôto (京都国立博物館 / Kyōto kokuritsu hakubutsukan) a ouvert ses portes en mai 1897 à Higashiyama-ku, Kyôto. Mais à son ouverture il portait le nom de musée impérial de Kyôto.

Musée national de Kyôto
Entrée du Musée, Mars 2015.

 

Informations :

Coordonnées :
- Adresse : 527 Chaya-cho, Higashiyama-ku, Kyoto 605-0931, Japon
- Téléphone : 75-525-2473

Heures d’ouverture (Collection de la galerie) :
- Mardi, Mercredi, Jeudi, Dimanche : 9 h 30 à 17 h (admissions jusqu'à 16 h 30)
- Vendredi, Samedi :
       en juin de 9 h 30 à 20 h (admissions jusqu'à 19 h 30)
       juillet / août & septembre  de 9 h 30 à 21 h (admissions jusqu'à 20 h 30)

Heures d’ouverture (Exposition spéciale:
- Mardi, Mercredi, Jeudi, Dimanche : 9 h 30 à 18 h (admissions jusqu'à 17 h 30)
- Vendredi, Samedi : 9 h 30 h à 20 h (admissions jusqu'à 19 h 30)

Jours de fermeture :
- Lundi 26 décembre 2016 au dimanche 1er janvier 2017.
- Lorsque lundi est une fête nationale, le musée sera ouvert lundi et fermé le mardi suivant.

Prix (Collection de la galerie) :
- Adultes : 520 ¥ (groupe de + de 20 : 410 ¥)
- Étudiant à l'université : 1100 ¥ (groupe de + de 20 : 900 ¥)
- Lycéens : 800 ¥ (groupe de + de 20 : 600 ¥)

Prix (Exposition spéciale) :
- Adultes : 1500 ¥ (groupe de + de 20 : 1300 ¥)
- Étudiant à l'université : 1200 ¥ (groupe de + de 20 : 1100 ¥)
- Lycéens : 900 ¥ (groupe de + de 20 : 700 ¥)

 

Sur la carte :


De Kyoto Station, il faut compter 12 minutes pour s'y rendre.
Prendre le bus 206 ou 208 pour 230 ¥. Terminer à pied.

 

Son histoire

En mai 1897, le musée impérial de Kyôto ouvre ses portes au public. Réalisé par l'architecte Katayama Tokuma. 7 années sont passées entre le moment où il a été décidé de le construire et son ouverture.

Explications : en 1890 il a été décidé que le musée serait construit sur les terrains du domaine impérial Shichij. En 1892, la construction débute sous la direction de l'architecte Katayama Tokuma jusqu'en 1895. Puis le musée ouvre donc ses portes en mai 1897.

Puis le musée va changer de nom par deux fois, en 1900, conformément aux réformes gouvernementales, en 1924, l'édifice est donné à la ville de Kyôto en commémoration du mariage du Prince héritier et change une nouvelle fois de nom. Et ceci jusqu'en 1952, où il va avoir son nom définitif que l'on connaît aujourd'hui : musée national de Kyôto. Cela devient par la même occasion une institution nationale.

Le musée a subi plusieurs rénovations.

En septembre 2014, Heisei Chishinkan Wing, une nouvelle salle d'exposition, a ouvert ses portes.

Plan du Musée national de Kyôto
Plan, © site officiel.

 

Son organisation

Signalétique du Musée national de Kyôto
Exemple de signalétique du Musée, Mars 2015.

Le musée propose des expositions régulières, tandis que la salle des expositions spéciales est utilisée pour les expositions spéciales.

L'exposition régulière est divisée en plusieurs parties sur trois étages.

Voici ce qu'il expose :

  • Étage 1 : sculpture, exposition, calligraphie, textiles et costumes, métal, laque
  • Étage 2 : calligraphie de sûtra, peintures bouddhistes, peintures médiévales, peintures allant de l'époque Momoyama à Edo, peintures chinoise
  • Étage 3 : céramiques, reliques archéologiques

 

Mon avis

Il faut savoir, que je ne suis pas du tout musée. Comme le jour où je me trouvais à Kyôto il pleuvait, j'ai changé mon programme et je suis parti sur ce musée. Donc, mon avis sera celui d'un amateur qui ne connaît pas grand-chose à l'art.

C'est le premier musée que je visite depuis que je suis né. Autrement dit, ce fut un moment de pure découverte pour le novice que je suis. Mon avis va concerner l'exposition régulière. Pour commencer, chose appréciable dans ce musée, mais après tout un peu logique, toutes les explications sont proposées en japonais et en anglais. Même si mon niveau d'anglais n'est pas grandiose, avec l'aide du dictionnaire que j'avais sur mon portable, j'ai pu comprendre ce qui était indiqué. Donc par suite logique, ce qui y était exposé.

On entre dans l'exposition et on se retrouve face un bouddha... je n'ai pas de mot pour le décrire tellement il est magnifique et surtout imposant du fait de sa taille. Puis on suit la visite comme il se doit. On est face à de belles œuvres et des pièces d'exceptions. J'ai appris bon nombre de choses et j'ai été face à des objets splendides du fait de leur ancienneté, mais aussi de leur beauté. J'en ai pris plein les yeux. Il est bien sûr interdit de faire des photos et des personnes sont présentes dans chaque pièce pour surveiller.

Vers la fin, la lassitude m'a pris n'étant pas spécialement friand de ce genre de lieu, j'ai donc terminé ma visite plus rapidement que je ne l'ai commencée. Cependant, cela reste une bonne expérience pour laquelle je n'ai pas été déçu de m'y être arrêté. Je pense que cela ne doit pas changer d'un musée traditionnel. Mais toute personne qui s'intéresse un peu à l'histoire japonaise, sera, à mon humble avis, y trouver son bonheur. Et si comme pour moi il pleut lors de votre présence à Kyôto, pourquoi pas, visiter ce musée.

 

Galerie (Mars 2015)

 

Liens Web

- Site officiel (en japonais)
- Site officiel (en anglais)

Source de l'historique : site web officiel.
Source des photos : © Japan World.



Benoît

Connu sur la toile sous le pseudo de Lelouch, mais de mon vrai prénom Benoît, je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors qu'en 2005 je décide de créer Japan World.

Site internet : www.japan--world.net/

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.

Informations

Tous les textes ont été rédigés par Japan World, sauf si mentions contraires. Si vous souhaitez les utiliser, nous vous remercions de respecter le travail en indiquant la source.

Suivre Japan World

Publicité

logo Japan World : Japon

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.