Les distributeurs automatiques au Japon

Écrit par  Mar 29, 2015

 

Lors de mon voyage au Japon, je fus très surpris par la prolifération et l'omniprésence des distributeurs automatiques (自動販売機 / Jidōhanbaiki). On peut les trouver partout. Dans les villes bien sûr, mais tout aussi bien au fin fond de la montagne. Ce que je trouve un tout petit peu dommage surtout dans de tels lieux où parfois les temples sont juste à deux pas.

 

Alignement de distributeurs au Mont Takao Alignement de distributeurs au Mont Takao
Alignement de distributeurs au Mont Takao.

 

 Cependant, pour nous Occidentaux, qui dit distributeurs dit automatiquement boissons ou nourritures. Au Japon, pays de toutes les folies, cela est loin d'être le cas. On peut en trouver qui proposent, par exemple des boissons mystères, même si parfois elles le sont sans le vouloir, des plats chauds, des bananes, des œufs, des plats surgelés, des sex-toys, des culottes usagées ... et j'en passe.

 

Un peu d'histoire

En 1888, Koshichi Tawaraya implante le tout premier du pays. Inventeur, il proposera un distributeur de tabac. Par la suite, en 1904, il en inventa un autre qui vendra des timbres et des cartes postales.
Mais le vrai succès des distributeurs ne va vraiment avoir lieu qu'autour des années 1960. Leurs apparitions vont véritablement décoller dans le pays quand les principaux fabricants de boissons américaines vont les amener et les proposer à la vente lors notamment des Jeux Olympiques de 1964. Cela avait pour but de répondre à la forte demande des supporteurs arrivant du monde entier.

Les distributeurs automatiques au Japon Les distributeurs automatiques au Japon

 

Les chiffres

Concernant les chiffres, on peut noter les suivants :
- 6 millions de machines.
- 1 distributeur pour 7 japonais. (2011)
- pays qui compte le plus de distributeurs au km² au monde.
- 40% à 50% des boissons vendues le sont via les distributeurs.
- le prix, pour les boissons, débute au prix de 100 ¥ (~ 0 € 70) et dépasse rarement les 200 ¥. (~ 1 € 40)
- chiffre d'affaire total de toutes les machines : 7 000 milliards de yen en 2000.

 

Les clés d'un tel succès

Pour qu'un tel succès est lieu, cela passe par plusieurs facteurs et en voici quelques-uns.

* Tout le monde le sait, bon nombre de Japonais sont très pressés comme par exemple les salaryman. Qui dit pressés dit aucune envie d'attendre. Alors quoi de plus simple que d'aller se servir à un distributeur. Bon nombre de fois j'ai vu des Japonais prendre rapidement une boisson et sauter dans le train. Et, il faut savoir qu'il y a une possibilité de choix entre une boisson chaude et froide. Pour l’anecdote, il m'est arrivé une fois de me tromper et de tomber sur un thé chaud alors que je souhaitais un froid bien sûr. Donc un choix diversifié avec une rapidité à toute épreuve.
Dans le même contexte, étant accessible 24h/24, cela permet à chacun de pouvoir se servir à tout moment. Ceci peut donc s'avérer très utile dans les zones rurales.

Les distributeurs automatiques au Japon
Distributeur à Odaiba.

 

* En gardant à l'esprit que l'on peut tout acheter, ou presque, dans ces fameux distributeurs il faut voir tout le côté financier de la chose. En plus d'être accessible à tout moment de la journée, le propriétaire d'une de ces machines n'a pas besoin de payer un loyer comme un magasin traditionnel. Au pire des cas, s'il possède plusieurs machines, il n'aura besoin que d'un seul salarié qui va s'en occuper. Puis bien sûr les dépenses courantes sont bien moindres comparées à un magasin en dur.

* Certains Japonais ne sont pas friands des relations avec les autres. Cela leur permet d'acheter sans avoir besoin d'échanger et donc de parler avec un interlocuteur.

Les distributeurs automatiques au Japon Les distributeurs automatiques au Japon Les distributeurs automatiques au Japon

 

* La diversité des moyens de paiement, mais cependant actuellement tous les distributeurs ne permettent pas de payer avec sa carte de train ou la carte à puce.
On peut donc payer :
- avec des pièces.
- avec des billets de 1000 ¥.
- sa carte de train.
- une carte à puce.

 

Les dernières générations

Lors de mon voyage, je n'ai pas eu la chance de tomber dessus. Mais dernièrement on peut tomber sur certains distributeurs que l'on dit intelligents. La technologie étant bien présente de nos jours, il serait bête de s'en priver.

On va retrouver ceux avec des écrans tactiles et le paiement sans contact.

On va aussi retrouver les nouvelles générations de distributeurs dits intelligents. Ils sont à reconnaissance faciale. Il va analyser votre morphologie, votre sexe, âge, le moment de la journée, la météo etc. De là, il va vous recommander des boissons qui pourraient vous plaire.

 

Conclusion

Au final, on n'a pas terminé d'en voir. Ils font partie intégrants du paysage japonais et vous ne pouvez pas passer à côté lors de votre visite. Même si parfois cela frôle le ridicule, que ce soit quand une ribambelle de distributeurs se suivent ou bien qu'ils soient posés dans des endroits comme en montagne ou proche des endroits religieux. Ceci étant, les distributeurs automatiques ont de beaux jours devant eux et ne sont pas prêts à être débranchés dans un pays qui ne peut plus vivre sans.

Source des photos : © Lelouch.



Benoît

Connu sur la toile sous le pseudo de Lelouch, mais de mon vrai prénom Benoît, je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors qu'en 2005 je décide de créer Japan World.

Site internet : www.japan--world.net/

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.

Informations

Tous les textes ont été rédigés par Japan World, sauf si mentions contraires. Si vous souhaitez les utiliser, nous vous remercions de respecter le travail en indiquant la source.

Suivre Japan World

Publicité

logo Japan World : Japon

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.