Kitanomaru-koen

Écrit par  Juil 29, 2015

Le parc de Kitanomaru (北の丸公園 / Kitanomaru Koen) se situe à Chiyoda au nord du Palais Impérial, le château d'Edo, à Tōkyō. Ancienne caserne de la garde impériale, il a été ouvert au public en 1969 pour commémorer le 60e anniversaire de l'empereur Showa.

Entrée du Kitanomaru-koen
Panneau d'entrée du parc, Mars 2015.

 

Informations :

Heures d'ouvertures :
- 24h/24, 365 jours dans l'année sauf en cas d'évènements exceptionnels

Coordonnées :
- Adresse : Kitanomaru Park 1-1, Chiyoda-ku, Tokyo
- Téléphone : 03-3211-7878 (Bureau d'informations du parc Kitanomaru)

Prix :
- Gratuit

 

Sur la carte :


Shinjuku Station, prendre la Shinjuku Line vers Motoyawata.
Sortir à Kudanshita Station et terminer à pied.

 

Son histoire

 Porte Tayasumon
Porte portant le nom de Tayasumon et datant de 1636, Mars 2015.

 

On a donné ce nom à ce parc en 1969 car autrefois c'était le nom, Kitanomaru, que l'on donnait à l'enceinte la plus au nord du château d'Edo. Elle était utilisée en tant que jardin et logement. Il faut savoir que des membres du clan Tokugawa y ont vécu de nombreuses années, jusqu'à la fin du Shogunat. De nos jours on y retrouve toujours les douves et les fortifications de l'époque.

Avant cette date de 1969, le quartier portait le nom de Daikanchō, tout simplement car de nombreux daikan (gouverneur local) y avaient élu domicile après la construction du château d'Edo.

Après la restauration de Meiji, ce lieu est devenu la caserne de la garde impériale jusqu'à son inauguration au public en 1969 pour commémorer le 60e anniversaire de l'empereur Showa.

Informations diverses :
- Deux entrées sont possibles, elles portent les noms de : Shimizumon reconstruit en 1658 et Tayasumon reconstruit en 1636.
- De nos jours, les lieux sont gérés par le Ministère de l'Environnement.
- Ce sont des vestiges du château d'Edo, cela reste donc d'une grande importance historique.

 

La faune et la flore

Entouré d'eau avec les douves et avec son étang présent au centre, ce parc forestier offre à nos yeux, au fil de notre ballade, différentes espèces d'arbres et de fleurs. Mais on peut aussi y retrouver des oiseaux qui n'ont guère peur des humains, cf. les photos ci-dessous. On y retrouve des oiseaux sauvages mais aussi les oiseaux migratoires qui peuvent être vus en hiver.

La faune au parc Kitanomaru La faune au parc Kitanomaru La faune au parc Kitanomaru
La faune au parc Kitanomaru, Mars 2015.

 

 Exemples de la flore que l'on peut y trouver :
- Acer palmatum : Érable palmé
- Zelkova serrata, appelé Keyaki au Japon
- Quercus serrata : Chêne serrata
- Sawara cypress : nom japonais. Chamaecyparis pisifera : nom latin
- Osmanthus X fortunei
- Corylopsis spicata (Spike witch-hazel)
- Camellia x hiemalis Nakai
- Kalmia latifolia

La flore au parc Kitanomaru La flore au parc Kitanomaru La flore au parc Kitanomaru
La flore au parc Kitanomaru, Mars 2015.

 

Une promenade

Si le besoin d'évasion se fait ressentir, ce parc sera vous proposer un petit moment de détente au milieu de la nature. Si vous souhaitez vous y promener, les différentes indications présentes sur place permettent de s'y retrouver facilement même si le parc n'est guère bien grand.

Kitanomaru-koen Kitanomaru-koen
Exemples de panneaux disponibles dans le parc, Mars 2015.

 

Les différents monuments

Sur le chemin principal vous passerez à côté du Nippon Budokan, le Musée des Sciences et le Musée National d'Art Moderne. Mais il y a aussi le bâtiment où se trouvent les Archives Nationales du Japon.

Nippon Budokan Nippon Budokan
Nippon Budokan. Attente des spectateurs pour Mamoru Miyano Live Tour 2015, Mars 2015.

 

Mon avis

Ce que j'ai apprécié c'est ce parallèle entre tradition et modernisme. D'un côté vous retrouvez les vestiges du passé, avec par exemple les douves, tout en visitant le Musée des Sciences qui présente l'avancée dans les âges. On traverse les âges et on retrouve les vestiges d'antan. Cela permet de s'évader le temps d'un instant. La diversité de la faune et de la flore permet à chacun d'observer les oiseaux, les différents arbres et fleurs présents. Il suffit de suivre les différents parcours proposés et de se laisser porter telle une feuille au vent. Ce parc au cœur de la mégalopole n'est pas très grand, petit point négatif, mais permet de se poser et de profiter du moment présent sans trop se prendre la tête. On oublie très rapidement que l'on se trouve au cœur de Tokyo. Même s'il n'y a rien de bien exceptionnel, au vu que j’affectionne tout particulièrement tout ce qui touche à la nature, j'étais tout simplement dans mon élément.

 

Galerie (Mars 2015)

 

Liens Web

- Site officiel (en japonais)

Source des photos : © Lelouch.



Benoît

Connu sur la toile sous le pseudo de Lelouch, mais de mon vrai prénom Benoît, je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors qu'en 2005 je décide de créer Japan World.

Site internet : www.japan--world.net/

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.

Informations

Tous les textes ont été rédigés par Japan World, sauf si mentions contraires. Si vous souhaitez les utiliser, nous vous remercions de respecter le travail en indiquant la source.

Suivre Japan World

Publicité

logo Japan World : Japon