Sanjusangen-do

Écrit par  Jui 07, 2016

Le temple Sanjusangen-do (三十三間堂 / Sanjusangen-do), de son nom officiel Rengeo-in, est un des temples de Kyôto qui a été fondé par le commandant militaire et homme politique Taira-no-Kiyomori en 1164.

Sanjusangen-do Sanjusangen-do
Entrée et le temple, Mars 2015.

 

Informations :

Coordonnées :

- Adresse : 657 Sanjusangendomawari, Higashiyama-ku, Kyoto-shi, Kyoto-fu 605-0941, Japon
- Téléphone : 075-561-0467

Heures d'ouvertures :

- du 1er Avril au 15 Novembre : 8 h à 17 h
- du 16 Novembre au 31 Mars : 9 h à 16 h
- Admission jusqu'à 30 minutes avant la fermeture

Prix :

- Adultes : 600 ¥

 

Sur la carte :


De Kyoto Station il faut compter 15 minutes pour s'y rendre.
Prendre le bus 100, 110, 208 et 206 pour 230 ¥ et terminer à pied.

 

Son histoire

Le temple Sanjusangen-do, de son nom officiel Rengeo-in, est un des temples de Kyôto qui a été fondé par le commandant militaire et homme politique Taira-no-Kiyomori en 1164. Cependant, le temple d'origine a été détruit par le feu, mais a été reconstruit en 1266.

La structure est restée inchangée depuis 700 ans avec, cependant, quatre grandes rénovations qui ont eu lieu durant cette période. La longueur du temple est d'environ 120 mètres de long et est faite dans le style architectural Wayo. Comme on peut compter 33 espaces entre chacune des colonnes, le temple s'est appelé Sanjusangen-do (littéralement : une salle avec trente-trois espaces/travées entre les colonnes.)

Sanjusangen-do
La structure du temple, Mars 2015.

 

Le temple est inscrit comme Trésor National par le gouvernement Japonais. Quant à la « Porte Sud », elle est inscrite comme Bien Culturels Importants.

Ce temple est connu principalement pour ses 1001 statues de Juichimen-senju-sengen Kanzeon, bodhisattva de la compassion, qui est très souvent appelé par son nom simplifié Kannon. On peut retrouver dans la salle des milliers de statues debout de Kannon, Biens Culturels Importants, et une grande statue placée au centre inscrite en tant que Trésor National.

Toutes ces statues sont faites de cyprès japonais et recouvertes d'une couche d'or.

Parmi les statues debout, 124 ont été faites au XIIe siècle au moment de la fondation du temple. Quant aux autres, les 876, elles ont été fabriquées au cours du XIIIe siècle lors de la rénovation du temple.

Sanjusangen-do Sanjusangen-do
© Site officiel

 

Les autres statues

  • On retrouve d'autres statues dans ce temple. Il y a celles qui représentent le Dieu du Tonnerre et le Dieu du Vent. Gardiens, elles sont placées de chaque côté de la salle du temple. L'image de ces dieux provient de la peur des gens à l'époque, mais aussi de la reconnaissance qu'ils pouvaient avoir, envers la nature. Avant ils s'inclinaient devant eux comme des divinités qui contrôlaient la pluie et le vent, et pouvaient provoquer de bonnes récoltes. Ces statues sont représentatives des sculptures de l'Époque de Kamakura. (1185-1333)

Sanjusangen-do Sanjusangen-do
© Site officiel

 

  • Les vingt-huit statues placées devant les 1001 statues sont des divinités gardiennes qui protègent Kannon ainsi que tous ceux qui croient en elle. Elles puisent leurs origines en Inde.

 

Les extérieurs

Le temple est entouré d'un petit jardin et de différents bâtiments.

Sanjusangen-do Sanjusangen-do Sanjusangen-do
Les extérieurs du temple, Mars 2015.

 

Mon avis

Ce n'était pas prévu que je visite ce temple lors de mon voyage. Mais jour de pluie, je me suis décidé à visiter le musée de Kyôto et comme ce temple est tout proche, j'ai donc profité de l'occasion. Ce temple est tout simplement magnifique mais surtout majestueux et impressionnant. Quand je me suis retrouvé face à ces 1001 statues, je me suis senti tout petit et je ne pouvais en croire mes yeux. C'est impressionnant et cela respire le calme et la sérénité. Je me suis senti apaisé même si parfois le visage des Dieux, étant tellement criant de vérité, ne m’apaisait pas tant que cela.

La visite est relativement longue. On a des explications sur différents points, en lien avec le temple, pour essayer de mieux comprendre. Lors de mon passage j'ai vu un moine en plein travail. On retrouve aussi tout ce que l'on a l'habitude d'avoir dans un temple japonais. Et on termine par la boutique où différents produits vous sont proposés toujours en lien avec le temple.

Étant tout particulièrement attiré par les temples, je n'ai pu qu'y retrouver ce que je recherche dans ce genre de visite mais en plus impressionnant avec la multitude des statues. Ce temple est clairement à visiter. Si vous le pouvez, je ne peux que vous le conseiller. Et en rédigeant cette fiche, j'ai appris qu'il y avait un concours de tir à l'arc au mois de janvier. Je ne peux donc que vous conseiller d'essayer de lier les deux.

Pour informations, les photos à l'intérieur sont interdites d'où le fait que j'ai inséré, dans le sujet, les photos du site officiel.

Galerie (Mars 2015)

 

Liens Web

- Site officiel

Source des photos, sauf mentions contraires : © Lelouch.



Benoît

Connu sur la toile sous le pseudo de Lelouch, mais de mon vrai prénom Benoît, je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors qu'en 2005 je décide de créer Japan World.

Site internet : www.japan--world.net/

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.

Informations

Tous les textes ont été rédigés par Japan World, sauf si mentions contraires. Si vous souhaitez les utiliser, nous vous remercions de respecter le travail en indiquant la source.

Suivre Japan World

Publicité

logo Japan World : Japon

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.